Página principalContactarMapa de la webEnlacesBúsquedasGalería de fotos
turismosobrarbe.comComarca de Sobrarbe

Patrimoine Culturel

Ensemble historique artistique d'Ainsa

Ensemble historique artistique d'Ainsa

Sur un promontoire à la confluence des rivières Cinca et Ara, au carrefour entre les Pyrénées et le Somontano, le village médiéval d'Aínsa conserve la splendeur de jadis quand les musulmans et les chrétiens ont contribué à son développement.



Un ensemble architectural et urbanistique de grande valeur, Aínsa a été déclaré Monument Historique et Artistique National en 1965. Aujourd'hui, la vielle ville, le château et l'église sont désignés Bien d'Intérêt Culturel, selon la Loi de Patrimoine Culturel Aragonais.

La vieille ville a une apparence uniforme et harmonieuse, avec un fort caractère médiéval, qui invite aux visiteurs à promener sur son emblématique Plaza Mayor, dans ses rues remplies de fleurs et sur ses places pavées. Suivez les traces de l'architecture romane et de l'histoire en admirant ses construction: L'église de Santa María (XIIe siècle) avec sa svelte tour, le Portal de Arriba (d'en haut) et le Portal de Abajo (d'en bas) du XIIIe siècle, l'Arc de l'Hôpital (XIIIe siècle), les restes de l'église de San Salvador (XIIIe siècle), et l'enceinte entourée de murailles (XI-XVI siècle).





La Plaza Mayor, entourée par des arcades, date du XIIe et XIIIe siècle. Elle est présidée par l'imposante figure du clocher de l'église romane de Santa María.



Les maisons du vieux village (XVIe-XVIIe siècle), certaines remarquables, sont d'excellents exemples de l'architecture traditionnelle. À relever, Casa Arnal, Casa Bielsa ou Casa Latorre.


Le château-citadelle, œuvre de plusieurs siècles, conserve très peu d'éléments de l'édifice roman original, mais vous serez impressionné par la Tour du Tenente, pentagonale, qui est aujourd'hui un Ecomusée. Cette tour est dans la partie la plus ancienne, construite au XIIe siècle.




Près du château se trouve le monument de la "Cruz Cubierta" (XVIIe siècle) qui commémore la bataille légendaire de 724 quand les troupes chrétiennes de Garcí Ximénez se sont affrontées à l'armée musulmane et, grâce à la miraculeuse apparition d'une croix de feu sur un chêne, les troupes chrétiennes ont été victorieuses. Cette histoire est recrée tous les deux ans, le deuxième week-end de septembre, avec la représentation épique de La Morisma sur la Plaza Mayor.





La Peña Montañesa, le réservoir du barrage de Mediano et, à l'horizon, les montagnes des Pyrénées, font de ce village un cadre de beauté unique et plein d'histoire.