Pyrénées-Mont Perdu

Paisaje: naturaleza y cultura

UNESCO

Pyrénées-Mont Perdu

  • Date:1997-1999
  • Référence:773bis
  • Criterée:III, IV, V, VII, VIII.
  • Surface:31.189 ha
  • whc.unesco.org/en/list/773

MOTEUR

de recherche

Consultez toute la documentation disponible sur le bien
«Pyrénées?Mont Perdu»

www.pirineosmonteperdido.com

 

En 1997 l'UNESCO inscrit le bien Pyrénées-Mont Perdu dans la Liste du Patrimoine Mondial pour ses valeurs naturelles et culturelles, comprenant le territoire transfrontalier des vallées de Gédre-Gavarnie et Aragnouet (France) et la région de Sobrarbe (Espagne).

Le bien Pyrénées-Mont Perdu comprend un territoire entre la France et l'Espagne et inclut deux parcs nationaux : le Parc National d'Ordesa et Mont Perdu (Sobrarbe-Espagne) et la partie Est du Parc National des Pyrénées (France).


Il s'agit d'un paysage culturel exceptionnel qui allie la beauté panoramique incomparable et une structure socioéconomique qui a ses racines dans le passé et illustre un mode de vie montagnard devenu rare en Europe.


Le Mont Perdu, le massif calcaire le plus haut de l'Europe occidentale qui culmine à 3352 mètres, présente un grand éventail de formes géologiques y compris de profonds canyons ainsi que des cirques aux parois spectaculaires. Les prairies, lacs, grottes et forêts donnent des couleurs et une texture particulières au relief de montagne. L'orographie singulière produit un contraste entre les paysages karstiques, les glaciers et leurs vallées, les cimes presque horizontales et des filtrations d'eau formant de mystérieux ensembles de galeries, gouffres et grottes.
Des valeurs culturelles et naturelles remarquables se retrouvent dans un seul bien : Ses caractéristiques géologiques et biologiques en font une zone d'un grand intérêt pour la science et la conservation, avec de nombreux endémismes de flore et de faune.

Un important substrat culturel et traditionnel est également conservé, se traduisant sous forme de paysages humanisés, légendes, fêtes et rituels, traditions et langue. C'est justement pour l'importance du facteur culturel que le Comité du Patrimoine Mondial a décidé d'inclure le village de Bestué, grâce à son spectaculaire paysage en terrasses. Le Comité a également évalué de façon positive la nature transfrontalière du bien, qui s'alimente de l'esprit de coopération et d'accord entre la France et l'Espagne.

 

Territoire:

Torla, Fanlo, Tella-Sin, Puértolas, Bielsa et Broto (Parc National d'Ordesa et Mont Perdu-Région de Sobrarbe- Espagne) et territoire de la vallée de Gèdre, Gavarnie et Aragnouet, du Parc National des Pyrénées (France)

Le Parc National d'Ordesa a été déclaré Parc National d'après un Décret Royal du 16 août 1918 à cause de diverses circonstances, mais surtout grâce aux rôles conversationnistes et de divulgation de Lucien Briët et de Pedro Pidal, qui ont aidé à la création de l'un des premiers Parcs Nationaux du monde.

Valle de Ordesa

Il a été agrandit le 13 juillet 1982, changeant son nom à Parc National d'Ordesa et Monte Perdido, et les plus de 2.000 ha. à sa création sont passées à plus de 15.000 ha. Sont aussi sous sa protection le Canyon d'Añisclo, le Massif du Mont Perdu et les gorges d'Escuaín.

Le parc forme une unité géographique très importante, puisque c'est le massif calcaire le plus élevé d'Europe. Formé dans l'Ère Tertiaire sur des matériaux calcaires d'origine marine, le parc est présidé par les sommets des Treserols, Mont Perdu (3.355 m.), Cylindre de Marboré et Pic d'Añisclo ou Soum de Ramond, où naissent les vallées d'Ordesa, de Pineta, d'Añisclo et d'Escuaín.

LINKS

Ficha de la UNESCO

Parque Nacional de Ordesa - Red Natual de Aragón

Parques Nacionales -Instituto Geográfico Español

Parque Nacional de Ordesa y Monte Perdido. Ministerio de Medio Ambiente

Parque Nacional de Ordesa y Monte Perdido- Turismo Sobrarbe

Parc National des Pyrénées

Turismo de Gavarnie