ARAMPI

UNESCO

ARAMPI

  • Date:1998
  • Référence:874
  • Criterée:cultural III
  • http://whc.unesco.org/en/874

Voyage à la préhistoire

Paleolítico

  • Le Paléolithique est l'étape la plus ancienne et la plus longue de la Préhistoire.

  • Elle commence il y a deux millions d'années et s'étend jusqu'à 10.000 ans av. J.-C., coïncidant avec la fin de l'Ère Quaternaire.

  • La dernière phase du Paléolithique commence il y a environ 40 000 ans, connue sous le nom de Paléolithique Supérieur.

  • Après diverses étapes d'hominisation, naquit l'être humain moderne : l'homo sapiens sapiens.

  • La survie est le souci principal des hommes et des femmes du Paléolithique. Pour cela ils doivent fabriquer des armes pour se défendre de l'attaque des animaux carnivores, des outils pour la cueillette de produits végétaux et des armes et des pièges pour la chasse.

  • Ils se protègent du froid et de la chaleur en habitant de préférence à l'entrée des grottes et parfois même dans de simples cabanes construites avec des branches ou des peaux.

  • et parfois même dans de simples cabanes construites avec des branches ou des peaux.

  • L'être humain découvre le feu, probablement accidentellement après la chute de la foudre. Ensuite, il apprendra à le produire seul.

  • Le feu permet aux hommes, femmes et enfants de la Préhistoire de cuisiner les aliments...

  • ...d'éclairer des espaces sombres, de se chauffer et de faire fuir les animaux sauvages, entre autre.

  • Ils s'alimentent de fruits sauvages.

  • ...que leur offre leur environnement...

  • de la viande des animaux qu'ils chassent et pêchent.

  • Ils perfectionnent peu à peu les techniques de la cueillette, de la pêche et de la chasse en développant le travail en équipe.

  • Les groupes humains formés par des femmes, hommes et enfants se déplacent sur le territoire à la recherche d'animaux.

  • ...et d'aliments à cueillir.

  • Ils construisent des ustensiles en pierre, cornes et os (pointes, grattoirs, racloirs, burins, harpons, lances, propulseurs,...) et certainement aussi en fibres ainsi qu'en autres éléments végétaux, bien que ces derniers n'aient pas pu se conserver jusqu'à nos jours.

  • Les êtres humains du Paléolithique Supérieur représentent leurs inquiétudes artistiques sur les murs rocheux des grottes et des enclaves en plein air (art rupestre) et sur différents éléments mobiles (art mobilier).

  • Dans le Sobrarbe, dans la Grotte de Forcón (à San Juan de Toledo) se conserve un excellent ensemble de gravures paléolithiques réalisées sur l'argile humide des parois et du plafond...

  • ...traits réalisés avec les doigts en laissant une empreinte peu profonde (macaroni) et des incisions réalisées avec des outils à grosse pointe et pointe fine. On peut distinguer entre autres l'éphémère figure d'un cheval.