AccueilContacterPlan du siteLiensRechercherAlbum photos
turismosobrarbe.comComarca de Sobrarbe

La Région

Municipalités et noyaux de population

Fanlo

Mairie: Tel. 974489005
Fax. 974489005


o Population: 60 habitants. Dans toute la municipalité environ 170 habitants.
o Altitude: 1342 m. au-dessus du niveau de la mer.
o Nom des habitants: fanleño ou fanlés.
o jours fériés locaux: 28 juin et 8 septembre.
o Monuments: Intéressantes œuvres d'architecture, spécialement Casa Ruba. Se village se trouve près du Parc National d'Ordesa et Monte Perdido.

Appartiennent à cette municipalité: Buerba, Buisán, Nerín, Vió, Yeba.

Fanlo a son centre urbain dans un creux orienté vers le sud. Les maisons sont en pierre, avec des toits en lauses de la zone et avec les cheminées typique des Pyrénées. Mais quelques unes sont blanchies à la chaux.

Les rues de ce village sont en pierre et escarpées, avec de grandes maisons, certains du XVIe et XVIIe siècle. On remarquera Casa Ruba, avec une porte à grands claveaux, une chapelle gothique privée du seizième siècle, et sa tour cylindrique à mâchicoulis. La tour sert de dôme à la chapelle.

Vous pouvez aussi trouver la Casa del Señor, avec une grande tour défensive carrée, du XVIe siècle, qui a été construite sur une surface rocheuse. La tour est adossée à la demeure, la porte du patio s'ouvre avec arc plein-cintre et blason. Une autre maison a seulement la façade, mais conserve les baies vitrées gothiques, et l'inscription de 1527.

Il faut aussi voir l'Abadía de 1587, Casa Fortuna de 1692 et d'autres maisons abandonnées comme Casa Bernad et Casa Rafael, qui conservent les cheminées tronc coniques..

L'église gothique, plus ou moins du XVe siècle, a des restes romans sous la tour et a été réformée au dix-huitième siècle. Vous trouverez un retable polychrome du milieu du dix-septième siècle, une image de la Vierge du dix-neuvième siècle et deux sculptures en bois du treizième siècle. Il y avait une précieuse collection d'orfèvrerie et d'ornements qui se trouvent maintenant dans le Musée Diocésain de Barbastro, a qui appartient l'église depuis 1571. En 1279 cette église appartenait à l'archidiaconat de Valle.

Il y en a une autre, l'église des Dolores du dix-huitième siècle, dans le centre urbain, avec une nef rectangulaire et un toit en lauses à deux versants. Sa porte est déprimée sous parvis et un petit campanile d'une seule embrasure.

Fanlo est la capitale de la Vallée de Vió, avec les villages de: Buerba, Buisán, Ceresuela, Gallisué, Nerón, Sercué, Vió et Yeba, ainsi que les hameaux de Ballarín et de Blasco.

Jusqu'en 1785 il s'appelait Fanlo, et Fanlo de Vió à partir de 1834, quand il a eu sa propre Mairie. Mais ce nom il l'avait déjà eu pendant un siècle de 1543 à 1646, puisqu'il appartenait alors à Jaca. C'était un lieu royal. À la fin de 1250, le roi Jaime I d'Aragón donne a don Bertrán de Ahonen l'Honneur de la vallée de Vió.