AccueilContacterPlan du siteLiensRechercherAlbum photos
turismosobrarbe.comComarca de Sobrarbe

La Région

Municipalités et noyaux de population

Puértolas

Mairie: En Escalona Tel. 974505189
Fax. 974505218

o Population: 17 habitants. Dans toute la municipalité environ 222 habitants.
o Altitude: 1160 m. au-dessus du niveau de la mer.
o Nom des habitants: puertolense
o Jours fériés locaux: le 12 octobre en honneur de la Virgen del Pilar.

Appartiennent à cette municipalité: Belsierre, Bestué, Bies, Escalona, Escuaín, Huertas de Muro, Muro de Bellós, Puyarruego, Santa Justa, Santa María, Mesón de Puértolas, Hospital de Puértolas et Labarona.

Puértolas est situé dans la confluence de l'Aso-Bellós et du Yaga, dans la Vallée du Cinca. Au fond de la vallée, vous verrez les trois Sorores.

Le village est assez dispersé, vous trouverez des maisons plus serrées seulement autour de l'église, de la tour défensive et de la fontaine.

L'église, du seizième siècle de style gothique aragonais et consacrée à San Vicente, est à l'endroit le plus haut. Elle a une nef très large, fermée par une abside polygonale et couverte de voûte étoilée, en quatre parties, avec des nervures qui sortent des arcs brisés. La porte est au sud et a des colonnes décorées à la manière des archivoltes. Sur la clef de l'arc on lit 1597. La tour est au nord avec trois corps, le premier avec des angles cyclopéens. La chaire est d'une grande valeur artistique.

Vous trouverez aussi une maison du XVIe siècle avec une belle façade et une embrasure datée de 1589.


La tour de défense, appelée "La Cárcel" (la prison), est du XVe-XVIe siècle et est réduite en hauteur. Elle conserve deux étages voûtés en pierre. La porte est déprimée, sur des consoles, et au-dessus vous verrez des restes de mâchicoulis et de plusieurs meurtrières.

On dit qu'à l'ouest du village il y avait une église, dont on peut trouver ses restes. Elle était romane du XIIe siècle et appartenait au monastère de Santas Justa et Rufina, qui en 1090 a été ajouté à San Victorián par ordre du roi Sancho Ramírez.