AccueilContacterPlan du siteLiensRechercherAlbum photos
turismosobrarbe.comComarca de Sobrarbe

La Région

Par vallées et zones.

Biello Sobrarbe

L´ancien royaume médiéval de Sobrarbe qui appartint même au royaume d´Aragon, englobait, entre autres, la partie sud du territoire que nous connaissons, de nos jours, sous le nom de Sobrarbe. C´est de là que vient l´appellation “Biello Sobrarbe” (Vieux Sobrarbe). Ses chemins nous permettent de pénétrer au sein du Parc Naturel de la Sierra et des Canyons de Guara.

Situé tout en haut d´une petite montagne, Guaso se transforme en un excellent mirador sur la vallée de l´Ara. Juste à côté de l´église du XIIè siècle, se trouve l´esconjuradero (c´est une sorte de petit temple ouvert et orienté vers les quatre points cardinaux; là, un prêtre bénissait les champs et adjurait les orages ou la grêle qui menaçaient les récoltes). À remarquer, ‘‘Casa Pallás’’, aux ouvertures très travaillées qui a une petite tour circulaire ainsi qu´un oratoire privé.

Santa María de Buil regroupe 15 petits hameaux qui possèdent de magnifi ques échantillons d´architecture traditionnelle des XVIè et XVIIè siècles. Tout en haut de la colline de Buil se trouvent les vestiges de ce qui fut une forteresse ou un petit château. Là, nous pouvons visiter les églises de Santa María et de San Martín –cette dernière, qui date du XIè siècle est déclarée Monument Historique- Artistique–, et possède trois nefs et autant d´absides.

À Arcusa se trouvent les ruines d´une tour défensive pentagonale du milieu du XIè siècle. Les maisons du village qui se distinguent le plus sont “Casa Juste” avec sa tour défensive et son oratoire; “Casa Solano”, avec sa jolie fenêtre à meneau, et l´église, toutes trois du XVIè siècle.

Près de la route qui mène à Paúles de Sarsa s´érige le dolmen de Pueyoril (on l´appelle aussi “La Capilleta”), juste à côté de l´ermitage de San Isidro. L´église date du XVIè siècle, les fresques populaires du XVIIIè. Dans plusieurs grottes situées à proximité du village, on a trouvé des vestiges de l´époque wisigothe de même que des peintures rupestres.

Le sanctuaire de Santa María de la Nuez est un lieu de pèlerinage et de rencontre de grande tradition qui réunit, chaque année, 13 villages d´une partie de la région appelée “redolada”. Redolada est aussi une association culturelle. L´église de Sarsa de Surta (XVIè s.) avec sa tour défensive romane est le point de référence de ce petit village divisé en quatre hameaux. Tout près de la rivière se trouve un ensemble architectural de grand intérêt: le Moulin de Pedro Buil avec une ruche et une tuilerie.


À Olsón, nous pouvons contempler la magnifi que église du XVIè s., déclarée Monument Historique-Artistique connue sous le nom de “la Cathédrale de Sobrarbe”. Elle possède une tour svelte, une abside polygonale et un magnifi que frontispice-retable de la Renaissance.

L´église du XVIè s. d´Eripol s´érige dans la partie la plus haute du quartier auquel elle donne son nom; les rues sont très pentues et les belles maisons sont couronnées de superbes cheminées. Bonnes vues panoramiques depuis la Place de l´Union.


Les maisons de Lecina forment un ensemble harmonieux d´une grande beauté. À noter, la façade de “Casa Sampietro” ou la tour de “Casa Carruesco”. Visite obligée de l´impressionnant “Chêne vert Millénaire”, immense arbre de 600 m2 de superfi cie, de même que des grottes aux peintures rupestres.


Saviez-vous que...

Le nom Sobrarbe vient probablement de l´expression “Sobre-Arbe” (Sur l´Arbe) en allusion à la sierra qui le sépare du Somontano?