Página principalContactarMapa de la webEnlacesBúsquedasGalería de fotos
turismosobrarbe.comComarca de Sobrarbe

Patrimoine Culturel

Fêtes et Traditions

LE CARNAVAL DE BIELSA

Bielsa, la capitale du Haut Cinca, fête le Carnaval plus célèbre et visité tu Haut Aragón. Ce village, situé à l'union des rivières Cinca et Barrosa, a de grands attraits touristiques, une communication importante avec la France et une infrastructure hôtelière qui se rempli pendant la fête du Carnaval.

Pendant trois jours, les gents de Bielsa (les belsetanos), infatigables, vivent une tradition que les divers avatars du XXe siècle n'ont pas réussi à détruire ou paralyser.

Ses personnages sont déjà connus et célèbres, comme les trangas, des êtres d'aspect diabolique et menaçant, qui effrayent les adultes et les enfants en tapant leurs gros bâtons ou "trangas" par terre et en faisant sonner les sonnailles qui pendent autour de leur taille. Les peaux, les cornes et la suie noire sur le visage font le reste.



Un autre personnage important est l'onso (l'ours). Il a la forme d'un animal qui est fortement attachée aux dompteurs par une chaîne en fer. Ils sont responsables de le traîner dans tout le village et le frappent sur son dos courbé. L'ours, animal typique des Pyrénées, sort de son hivernation. Il est représenté par un jeune garçon enveloppé dans un grand sac plein de "rebasto" (herbe sèche).


En plus de ces costumes masculins, vous trouverez les madamas, de jeunes belsetanas qui portent des robes claires spectaculaires ornées avec plein de rubans multicolores, élégamment peignées, maquillées et parées de bijoux, qui symbolisent la pureté. Les trangas passent les prendre chez elles et ensemble ils vont sur la place où elles commencent à danser.



Le spectacle se complète avec d'autres personnages typiques: le Amontato, une figure grotesque en carton qui symbolise une vieille dame qui porte sur son dos un homme qui la chevauche; le Caballé, une sorte de cheval porté par un garçon sur sa taille; le Garreta, costume fait avec des foulards de couleurs; et la Hiedra (le lierre), qui porte une robe complètement couverte de feuilles de cette plante.







Mais le véritable personnage principal est Cornelius Zorrilla, nom du bonhomme fait avec de la paille et de chiffons cassés, qui symbolise le Carnaval. Cornelius observe la fête depuis le balcon de la mairie jusqu'au dimanche, quand les belsetanos, pour purger leurs fautes, le jugeront pour après le condamner et le torturer, en finissant sa courte vie dans le feu après avoir reçu de nombreux coups.