Página principalContactarMapa de la webEnlacesBúsquedasGalería de fotos
turismosobrarbe.comComarca de Sobrarbe

Patrimoine Culturel

Fêtes et Traditions

LA VALLÉE DE CHISTAU

Carnavals de la vallée de Chistau

La Vallée de Chistau, dans le basin de la rivière Cinqueta, est entouré de hautes montagnes, un paysage magnifique. Elle a conservé de nombreux éléments de la culture traditionnelle des Pyrénées, y compris le Carnaval, qui se célèbre actuellement le long de trois week-ends pour que les chistabinos (habitants de Chistau) et les visiteurs puisent en profiter.

Le plus caractéristique de ces carnavals de montagne est la "ronda" (groupe de musiciens) qui pendant deux jours parcourent les rues du village en ramassant de la nourriture et des boissons, pour que les jeunes préparent plus tard les repas communautaires si animés.

Gistaín (Chistén)

À Gistaín (Chistén), le protagoniste de la "ronda" est le muyén, une représentation anthropomorphe du Carnaval qui, après la fête, est exécuté le Dimanche de Piñata (la piñata est un récipient suspendu que des personnes aux yeux bandés brisent à coups de bâton pour y récupérer des friandises), quand la fête finit et arrive le stricte Carême.
Avant, les chistabinos se déguisaient en muyéns et madamas, avec plein de vêtements et parures excentriques, et pour que personne ne les reconnaisse, jusqu'au moment de la danse.

San Juan de Plan (San Chuan de Plan)

À San Juan de Plan (San Chuan), les jeunes se procurent un âne sur lequel ils mettent le muyén ou peirot, bonhomme de paille et de vêtements autour d'un cadre de fer, et comme ça ils font la "ronda" ou "replega".



Le samedi, les majordomes (des hommes ou des femmes qui organisent les fêtes de toute l'année) se déguisent avec des vêtements blancs, et les femmes, qu'on appelle madamas, portent des bonnets avec des rubans multicolores.



Lorsque la "ronda" arrive à la place, la dance commence toujours avec un paso-doble appelé "Dimanche de Carnaval", que dansent seulement les majordomes avec les madamas. Le "melitá", un curieux personnage militaire, dont le rôle est d'empêcher que les couples ne se serrent pas trop et de maintenir l'ordre.




La fête finit le dimanche avec la mort de peirot par les voisins, qui le brûlent.

Plan

Le Carnaval de Plan se célèbre d'une façon familiale avec les "aguedas". Ici aussi les jeunes hommes font la "ronda", divisés par groupes d'âge. La nuit il y a un bal costumé.

Le plus important de la vallée de Chistau est de s'amuser beaucoup sans se compliquer avec la difficulté du déguisement, où on essaie d'utiliser des choses naturelles comme des feuilles, de la paille ou des pommes de pin, ou des vêtements de tous les jours hors de leur contexte: des tabliers, de vieux manteaux, des châles. ..