ARTE RUPESTRE

Enclave:

Abri de l'Ermitage de San rbez

  • Ville :Fanlo
  • Commune :Fanlo
  • Altitude :926 m
  • Protection :Bien dIntret Culturel. Patrimoine Mondial
  • Squence culturelle :Nolithique
  • Donnes des fouilles:Joan Pallars Personat

DECHARGES

Mapa

Description


On traverse en vhicule tout le canyon d'Aisclo jusqu'au parking habilit par le PNOMP. De l, on se dirige vers le pont de San rbez, on le traverse pour continuer marcher le long du canyon, maintenant sur le versant gauche.

On arrive l'ermitage au bout de dix minutes, situ prs de la confluence des rivires Bellos et Aso.

Il s'agit d'un ermitage rupestre cr en utilisant la cavit sur la paroi calcaire.

Un mur de fermeture complte l'espace de l'ermitage. On y accde travers un escalier robuste qui arrive jusqu'au portail.

Au fond, un espace ferm en forme de crypte est le lieu o la tradition situe la maison du saint. On y accde travers une porte en arc en plein cintre sur pidroit en nacelle et l'extrados moul par une imposte.

Le panel avec les peintures schmatiques se trouve l'extrieur de la cavit btie, sous l'ermitage et sur la roche calcaire deux ou trois mtres du sol actuel (creus pour construire la piste).

Il contient :

-Une composition gomtrisante rouge intgrant deux carrs arrondis et une ligne courbe, avec un appendice dans la partie suprieure, qui est coupe par un effritement. Elle mesure 10 cm de long et 9 cm de large.

-Des lignes verticales rouges ( droite de la composition prcdente) traces de faon irrgulire avec une couleur plus brillante que la prcdente. Ils occupent une surface presque rectangulaire de 22 cm sur 27 cm.

-Trac difficilement classable situ l'autre extrmit des peintures prcdentes.

-De nombreux graffites de l'poque contemporaine (se trouve sur le passage de milliers de touristes).

un peu plus d'un kilomtre en aval de la rivire Aso, prs d'un pont, sur le sentier conduisant Sercu, se trouve un abri avec des graffites dats de 1660 1834 superposs aux restes de peintures rouges.

HYPOTHESES LES PLUS PROBABLES

Il s'agirait d'une uvre de l'tre humain de l'poque nolithique, elle se trouve dans un endroit considr sacr au moins depuis le XI sicle, et dont le culte, selon la tradition orale remonterait au VIII sicle.